L'hypnose et la douleur

12/06/2020

Aussi efficace qu'un médicament, l'hypnose à Nancy contre la douleur est utilisée depuis longtemps dans les hôpitaux et en cabinet d'hypnothérapie. Ses applications sont nombreuses, et sans danger pour la santé.

La douleur est une expérience sensorielle désagréable, causée le plus souvent par une lésion organique. Elle est un signal d'alarme normal du corps, censé protéger l'individu d'un danger, ou l'alerter d'un dysfonctionnement.

La douleur peut être inflammatoire (causée par une inflammation), neuropathique (venant d'une atteinte du système nerveux) ou mixte (inflammatoire et neuropathique).

On parle de douleur chronique lorsque la douleur dure depuis au moins six mois, résiste aux traitements, et impacte le quotidien du patient (perturbation de la vie sociale et professionnelle).

Migraines

La migraine est un motif fréquent de douleur chronique. Pendant les crises migraineuses, la douleur prend la forme d'élancements, ou d'une sensation de brûlure intense. Souvent, les crises s'accompagnent de nausées et de vomissements, ainsi que d'une intolérance à la lumière et au bruit.

Les maux de têtes et les migraines sont aussi très bien pris en charge par l'hypnose, que ce soit par des séances classiques ou en auto-hypnose. Une méta analyse récente affirme que l'hypnose remplit tous les critères d'un traitement de choix de la migraine et des maux de tête, sans les effets secondaires des médicaments.

Mal de dos

Les maux de dos (lombalgies, sciatiques) peuvent être difficiles à vivre au quotidien. Ils peuvent se situer à différents endroits de la colonne vertébrale. Leur origine peut être articulaire, vertébrale ou nerveuse.

Une étude randomisée a notamment montré l'efficacité de l'hypnose dans l'amélioration des douleurs dorsales non spécifiques, en complément d'une approche dite d'éducation à la douleur. Une autre étude intéressante compare les effets de séance d'hypnose classique et de l'auto-hypnose (sur la base d'enregistrements audio) sur le mal de dos chronique d'un groupe de vétérans.

L'auto-hypnose s'avère aussi efficace que les séances classiques, et plus d'un tiers des participants ont connu une réduction de leur douleur plus de 6 mois après le traitement.

Colon irritable

Le syndrome du colon irritable concerne environ 15% de la population. C'est une sensibilité digestive sans cause organique, qui se manifeste par des douleurs au niveau intestinal, et des troubles du transit. Pendant les crises, elles peuvent être intenses et invalidantes.

Les douleurs digestives liées à l'intestin irritable, en raison de la forte composante psychique du syndrome, sont de plus en plus souvent traitées en hypnose ericksonienne. Là encore, de nombreuses recherches ont prouvé son efficacité. L'intérêt de l'hypnose pour le côlon irritable tient à son impact positif sur la sensibilité intestinale (perception des mouvements et des signaux de douleur).

Cancer

Les personnes atteintes d'un cancer présentent généralement d'importantes douleurs au cours de la maladie. Celles-ci peuvent être directement liées au cancer, ou la conséquence d'un traitement.

L'hypnose permet aussi de contrôler efficacement les douleurs liées au cancer, ce qui améliore la qualité de vie des patients, et permet de réduire leur consommation d'analgésiques. En 1998, une méta analyse montrait déjà que l'hypnose est la pratique de médecine alternative ayant le plus fait ses preuves contre les douleurs du cancer.

Douleurs pelviennes de la femme

Les douleurs pelviennes sont souvent d'origine gynécologique. Elles peuvent être cycliques (c'est-à-dire qu'elles se produisent à certains moments du cycle menstruel) ou chroniques (permanentes, sans lien avec le cycle). Les règles douloureuses (dysménorrhée) sont une autre gêne fréquente, pouvant entraîner un absentéisme professionnel.

Les recherches manquent sur la pertinence de l'hypnose pour traiter les douleurs pelviennes. Cependant, une étude laisse à penser que l'hypnose peut être aussi efficace qu'un traitement médicamenteux pour la gestion des règles douloureuses.

Musculaires

Les douleurs musculaires sont souvent le symptôme d'une fatigue de l'organisme. Elles surviennent lors de l'effort, ou quelques jours après, et peuvent durer jusqu'à plusieurs mois.

Post-opératoires

En France, on estime que 5 à 30% des personnes qui subissent une opération chirurgicale développent par la suite des douleurs chroniques, et ce malgré la réussite de l'opération. Elles sont encore mal connues des médecins, et aboutissent le plus souvent à une errance diagnostique.

De nombreuses études ont montré son intérêt pour l'anesthésie et la gestion de la douleur, pendant et après les opérations chirurgicales. Par exemple, une recherche a montré l'efficacité de l'hypnoanesthésie dans le cadre de deux reconstructions des ligaments croisés.

Durée de la thérapie

Le nombre de séances dépend du type, de l'ancienneté et de l'intensité de votre douleur. L'hypnose étant une thérapie brève, il faut généralement compter entre 2 et 10 séances.

Précautions et dangers

L'hypnose est un état modifié de conscience tout à fait naturel et sans danger. Toutefois, elle est déconseillée aux personnes souffrant de maladies mentales dissociatives (schizophrénie, paranoïa, trouble bipolaire) car la transe peut provoquer des bouffées délirantes.